Lapinous On Road Menu
Grand Canyon

Grand Canyon

Voyages > Ouest Américain > Grand Canyon

Initialement on avait prévu d'apercevoir le Grand Canyon pour la toute première fois depuis sa rive nord quelques jours plus tôt, en revenant de Canyonlands et Arches et en se dirigeant vers Las Vegas.

Une vague de froid automnale à éviter (-15°C annoncés sur la North Rim du Grand Canyon) et une annulation de camping plus tard, nous avions finalement atterri dans le parc national de Zion, nettement moins élevé en altitude.

Finalement c'est donc par sa rive sud et après un long trajet depuis Las Vegas que l'on découvrira le Grand Canyon...

Grand Canyon

Las Vegas puisque l'on en parle, on ne fait qu'y passer : les parents à récupérer à l'aéroport en soirée, une heure de rab dans le timing, et on s'autorise le Strip complet en camping-car.
Une épreuve pour les nerfs quand on y débarque en trace directe depuis les grands espaces de l'Ouest Américain !

Grand Canyon

Une nuit sur un parking près du barrage du Lake Mead (d'abord au point de vue sur le Hoover Dam, mais virés pour la première fois du voyage par la police qui nous a redirigés vers un casino bruyant un peu plus loin) puis 400 kilomètres d'autoroute monotone plus tard, on débarque en famille à Grand Canyon Village, le centre névralgique de la South Rim de Grand Canyon.

Plus précisément au Mather Campground où l'on avait réservé un emplacement en imaginant une fréquentation délirante.
Grosse erreur d'appréciation : début novembre le camping - immense - est quasiment vide !

Grand Canyon

Grand Canyon Village, étendu sur plusieurs kilomètres au milieu des pins (avec le visitor center et l'administration du parc national, des points de vue, de nombreux lodges, restos, loueurs de vélos... et le camping de Mather) et que l'on se figurait comme une vaste fourmillière s'avère finalement très fréquentable pour les agoraphobes que nous sommes !

Grâce au système de navettes - gratuites et très pratiques pour se déplacer dans les environs de Grand Canyon Village jusqu'aux départs de randos et aux points de vue sur la corniche - le camping-car va pouvoir rester posé au camping.
Et on en profite dès la première soirée pour le coucher de soleil à Mohave Point...

Grand Canyon

Grand Canyon

Les navettes sont les mêmes modèles de bus que dans les parcs de Zion ou de Bryce Canyon : une plateforme à l'avant permet de transporter jusqu'à trois vélos.
Ce qui rend accessible sans effort démesuré les 11 kilomètres vallonnés de la Hermit Road, la route spectaculaire (fermée à la circulation hors navettes et cyclistes de mars à novembre inclus) qui serpente vers l'ouest le long de la South Rim du Grand Canyon : il suffit de prendre la navette pour la partie en montée, et de réenfourcher le vélo pour celle en descente...

Grand Canyon

Basiquement l'itinéraire descend du visitor center (où se trouve le principal loueur de vélos, et il nous en fallait deux pour les parents, en plus des nôtres) au Bright Angel Lodge de l'autre côté du Village, grimpe ensuite jusqu'au point de vue de Hopi Point, et enfin redescend majoritairement pour rejoindre Hermits Rest au bout du parcours.
Sur certaines sections une piste cyclable déportée de la route longe au plus près les falaises.

Grand Canyon

Toujours dans les pins, avec une probabilité importante de se trouver nez-à-nez avec une biche (les mule deers pullulent sur le plateau) !

Grand Canyon

Mais l'intérêt reste évidemment d'enchaîner les points de vue sur le Grand Canyon, avec la liberté offerte par les vélos...

Grand Canyon

The Abyss...

Grand Canyon

Le fleuve Colorado, 1000 mètres en contrebas, qui se laisse apercevoir en plusieurs endroits depuis la Hermit Road.

Grand Canyon

Côté randos, un seul et unique concept (hormis la Rim Trail qui longe le haut des falaises dans Grand Canyon Village) : descendre dans le Grand Canyon par des sentiers raides qui dégringolent de plateau en plateau, jusqu'au Colorado pour les plus énervés... puis remonter ensuite, éventuellement sur la rive opposée (en plusieurs jours) !

Grand Canyon

Bright Angel Trail reste la plus connue et la plus fréquentée de toutes les randos qui plongent dans le Grand Canyon depuis la South Rim.
Pour davantage de tranquillité, on opte plutôt pour la South Kaibab Trail, un peu à l'est du Village (une navette mène au point de de départ depuis le Visitor Center)...
Ce sentier suit plus ou moins une crète qui descend dans le Grand Canyon, le panorama à 360 degrés est quasi ininterrompu !

Grand Canyon

Inconvénient : le sentier est en plein soleil du matin au milieu de l'après-midi (l'ombre commence par gagner les lacets les plus hauts, encaissés dans la falaise) et si en novembre ça reste supportable, en été on n'imagine même pas la fournaise.
D'ailleurs les randos dans le canyon sont... déconseillées !

Grand Canyon

Quelques équipages de mules (avec leurs corollaires odorants qui jalonnent le chemin tout le long du parcours...) empruntent également la South Kaibab Trail pour remonter jusqu'au plateau des touristes ayant séjourné au lodge (Phantom Ranch) tout en bas, au bord du Colorado.

Grand Canyon

Le départ de la South Kaibab Trail se trouve à 2200m d'altitude et le sentier descend jusqu'au Colorado à 1100m (il remonte ensuite sur l'autre versant, jusqu'à la North Rim).
Entre les deux, plusieurs points de vue constituent des paliers où chacun peut s'arrêter et faire demi-tour suivant sa motivation, sachant qu'il faut penser à la remontée...

Ooh-Aah Point se situe à 2030m d'altitude.
Cedar Ridge à 1860m.
Skeleton Point à 1580m, c'est jusqu'à ce point que nous sommes descendus.

Grand Canyon

Les ground squirrels, racoleurs infernaux trop habitués aux restes de pique-nique !

Grand Canyon

Photo prise quelques lacets en-dessous de Skeleton Point, mais la vue n'est pas plus spectaculaire.

Grand Canyon

La longue remontée vers le plateau...

Grand Canyon

Le rituel serment de la Junior Ranger !
Et oui, après trois mois et une quinzaine de parcs nationaux ça peut devenir un poil répétitif pour certains parents...

Grand Canyon

On quitte le Grand Canyon vers l'est, par la Desert View Drive au coucher du soleil, et avant un bivouac dans les pins quelques kilomètres après la sortie du parc...

Grand Canyon

Grand Canyon

Au final la rive sud du Grand Canyon, dont nous nous faisions une montagne en terme de surfréquentation, a été une belle suprise à cette période de l'année.
Le camping de Mather doit ressembler à une fourmillière durant le rush estival, mais a été pour nous un camp de base vraiment sympa et archi tranquille. Et avec des vélos et/ou le système des navettes du parc, c'est idéal pour rayonner le long des falaises.

Côté paysages, le souvenir encore frais du fantastique parc de Canyonlands a peut-être un peu tempéré pour nous l'émerveillement, mais il faudrait être fou pour rester insensible à la vue du Grand Canyon...

 

 
  liens utiles

Grand Canyon National Park