Lapinous On Road Menu
Canyonlands

Canyonlands

Voyages > Ouest Américain > Canyonlands

Le parc de Canyonlands ne se trouve qu'à une heure de route de celui d'Arches et de la ville de Moab, ou plus précisément le secteur « Island In The Sky » de Canyonlands, le plus facile d'accès des trois districts qui composent le parc.

Pourtant le nombre de visiteurs n'est pas comparable (4 à 5 fois moins, pour un espace infiniment plus vaste) et correspond dans l'immense majorité à un aperçu d'Island In The Sky à la journée... voire même d'à peine une heure, pour le lever de soleil à travers Mesa Arch. Ça on en fera la malheureuse expérience quelques jours plus tard !

Canyonlands

Il faut dire que la possibilité de camper à Canyonlands est limitée, hors aventure tout-terrain sur les pistes infernales du parc, réputées parmi les plus délicates de l'Ouest américain et constituant des challenges en autonomie totale sur plusieurs jours.

Pour les camping-caristes comme nous, vaguement téméraires mais en tout cas pas fous, il faut viser le seul camping du secteur d'Island In The Sky et les places y sont chères : 12 emplacements non réservables (pour le tarif ce n'est pas davantage qu'une quinzaine de dollars).

Canyonlands

Une mission réussie grâce à notre arrivée matinale ! Nous n'aurons plus qu'à prolonger d'une nuit supplémentaire chaque matin.
Le camping de Willow Flat est bien situé, à proximité immédiate des falaises du Green River Overlook...

Canyonlands

Et les emplacements disposent tous d'un abri sympa, en plus du classique fire ring.

Canyonlands

Island In The Sky est un plateau bordé d'un côté par l'immense canyon du Colorado (en amont du Lac Powell) et de l'autre par celui de la Green River, à peine moins large et aussi profond.
Les deux rivières et leurs canyons respectifs se rejoignent et taillent le plateau en pointe, d'où le nom de ce secteur, qui donne vraiment l'impression d'être perché au-dessus des falaises.

Une piste spectaculaire et réservée aux 4x4, la Shafer Trail Road, descend jusqu'à la White Rim, un étage intermédiaire formé par des roches claires à mi-profondeur de chacun des canyons.

Canyonlands

La White Rim Road serpente ensuite sur ce plateau suspendu, à la fois au-dessus des vallées du Colorado et de la Green River et au pied des falaises rouges d'Island In The Sky.

Canyonlands

Canyonlands

Des sentiers de randonnée particulièrement abrupts descendent aussi dans le canyon en divers endroits du parc.
Mais la plupart des points de vue restent situés en haut sur le plateau, les panoramas sont extraordinaires, et même fabuleux au coucher du soleil !

Canyonlands

Canyonlands

Côté randos justement, à Canyonlands il y en a pour tous les goûts.
Explorations en hors-piste sur les curieuses formations rocheuses juste au-dessus du camping de Willow Flat...

Canyonlands

Canyonlands

Virées sauvages juste au bord des falaises vertigineuses (le plateau de la White Rim est 500 mètres plus bas), avec la Candlestick Tower au loin...

Canyonlands

Petite marche ou sortie vélo autour du Green River Overlook...

Canyonlands

Chaque jour on se dit « bon allez demain on reprend la route »... et puis y a le coucher de soleil magique, et toujours une rando sur la carte que l'on n'a pas encore faite à se prévoir pour le jour suivant.

Canyonlands

On prolonge comme ça quatre fois de suite au camping, sans jamais s'être lassés de Canyonlands ni du calme absolu le soir une fois que les visiteurs à la journée sont repartis vers Moab...

Canyonlands

Les La Sal Mountains à l'horizon...

Canyonlands

Le point de vue de Murphy Point, auquel mène une rando, offre un point de vue imprenable sur les méandres de la Green River !

Canyonlands

Les à-pics sont vertigineux, à cet endroit la paroi forme même un surplomb par rapport au plateau 500 mètres en-dessous...

Canyonlands

La route qui traverse Island In The Sky s'achève à Grand View Point Overlook, la pointe terminale du plateau en contrebas de laquelle se rejoignent le Colorado et la Green River (en fait la confluence des deux rivières n'est pas visible car trop encaissée dans les canyons).

C'est dans ce coin que descend le Gooseberry Trail jusqu'à la White Rim, un invraisemblable sentier façon toboggan tracé dans la falaise...

Canyonlands

L'occasion d'un trip en solo, les genoux en feu : 400 mètres de dénivelé dévalés sur le seul premier quart d'heure de rando !

Canyonlands

Jusqu'à retrouver la piste qui longe la White Rim, et la suivre sur quelques kilomètres...

Canyonlands

Puis remonter finalement jusqu'au plateau, un mini-raid qui laissera quand même des traces musculairement durant les deux jours suivants !

Canyonlands

L'un des soirs, pour la première fois depuis un bail, le réveil est mis un peu avant l'aube pour le lendemain.
Objectif lever de soleil à travers la Mesa Arch pour the photo souvenir de Canyonlands National Park, que l'on pensait réservée au tout petit comité formé par les 12 heureux occupants quotidiens du seul camping de ce secteur du parc. Et encore, ceux qui ont décidé de se lever tôt ce jour-là, et on est a priori les seuls...

L'arrivée au parking nous fait tomber de haut et laisse peu de doute : beaucoup de gens se sont levés encore (beaucoup) plus tôt et ont fait la route depuis Moab. Et confirmation douloureuse au bout de la dizaine de minutes de marche nécessaires pour atteindre l'arche.
Canyonlands

Pour le moment intimiste, c'est raté. Mais à part quelques insupportables, la plupart des photographes laissent la place à ceux qui attendent et chacun peut prendre de chouettes clichés sans bousculade.

Canyonlands

Par ailleurs la plupart des visiteurs matinaux semble se lasser rapidement (ou ont un timing serré pour leur journée) et un quart d'heure après le premier rayon de soleil sur le canyon, il n'y a quasiment plus personne malgré le spectacle assez extraordinaire des La Sal Moutains à travers la Mesa Arch orangée...

Canyonlands

Canyonlands

Le secteur d'Island In The Sky de Canyonlands nous a emballés comme aucun autre coin des parcs nationaux de l'Ouest visités à cette date.
Nous avons ensuite sérieusement réfléchi à intégrer un autre secteur, celui de The Needles à environ 100 kilomètres de Moab et qui englobe le plateau au sud du Colorado, mais une offensive hivernale annoncée de la météo nous a convaincus de quitter la zone au plus vite.

Enfin le troisième secteur du parc de Canyonlands, The Maze constitué par les plateaux à l'ouest de la Green River, n'est pas accessible au commun des voyageurs : perdu au bout de pistes isolées, il constitue une aventure de plusieurs jours pour l'atteindre et d'autant pour l'explorer, armé d'un vrai 4x4 typé baroudeur.

 

 
  liens utiles

Canyonlands National Park