Lapinous On Road Menu
Bend

Bend

Voyages > San Francisco ▶ Canadian Rockies > Bend

Il y a des endroits comme ça pour lesquels le coup de cœur est instantané, peut-être parce que l'on y trouve exactement ce que l'on attendait à ce moment-là d'un voyage...
C'est ce qu'il s'était passé pour Bend lors de notre passage précédent, et cette fois-ci on y revenait en connaissance de cause : un coin idéal pour se poser à peu près à la moitié du voyage, et recharger les batteries avant de continuer davantage vers le nord.

Bend

Pour nous, Bend et ses alentours c'est une géniale alchimie entre une ambiance décontractée, des activités nature sans limites et faciles d'accès, des paysages incroyablement variés, et une météo toujours au beau fixe...
Sans compter une odeur envoûtante, comme en Californie, issue des forêts infinies de pins ponderosa à l'ouest et au sud.

Bend

La ville se trouve dans la plaine d'altitude à l'est des volcans de la chaîne des Cascades, à la limite entre les forêts de pins qui descendent des montagnes et le high desert rocailleux qui couvre toute la moitié orientale de l'état de l'Oregon, un vaste plateau à plus de 1000m d'altitude.

Reconnaissables de loin et évoquant de super souvenirs de rando, la vision des Three Sisters qui dominent la plaine a déclenché des scènes d'hystérie dans le camping-car en venant du Crater Lake !

Bend

Bend c'est un formidable camp de base, avec une multitude de choses à découvrir dans un rayon d'à peine 50 kilomètres. Et pour ne rien gâcher la ville est super sympa pour y flâner chaque soir...
  • le City Center, très vert avec un grand parc au bord de la Deschutes River, une multitude de restos, de pubs, et un réseau de brasseries artisanales (la plupart étant plutôt en périphérie, dans le Old Mill District)
  • la vallée de la Tumalo Creek, depuis les cascades au pied des montagnes jusqu'à la plaine où le torrent plus calme devient le terrain de jeu de tout un tas d'embarcations gonflables
  • à l'ouest, la chaîne des Cascades avec le Mount Bachelor et la Three Sisters Wildnerness, zone totalement sauvage propice à la randonnée
  • au milieu de ces montagnes les Cascade Lakes, une dizaine de lacs paisibles qui sont le paradis de la pêche, du canoë ou du stand-up paddle
  • de l'autre côté de la ville, vers l'est, c'est le désert rocailleux et les bien nommés badlands, avec des formations géologiques extraordinaires comme Smith Rock que l'on avait découvert la fois précédente
  • vers le sud on trouve les vestiges du volcanisme intense qui sévissait dans le coin il y a quelques milliers d'années, les Lava Lands : d'immenses étendues de lave, des cônes parfaits, et d'interminables tunnels naturels
  • un peu plus loin, un vaste cratère qui abrite deux lacs profonds et quelques terrains de camping isolés : Newberry Caldera

Bend

Pour poser le camping-car, on a l'avantage de déjà connaître le coin : entre autres options on sait qu'il est possible de passer la nuit à peu près n'importe où en forêt sur la route de Mount Bachelor ou des Tumalo Falls, que pour une dizaine de dollars il y a les campings très tranquilles au bord des Cascade Lakes, et que pour être plus près de la ville et de son animation le soir il y a le camping sympa du Tumalo State Park.

On a choisi de commencer par Tumalo... et il avait été impératif de réserver un emplacement bien avant le départ - sans pour autant considérer que les quelques dollars investis constituraient une contrainte absolue d'être à Bend ce jour précis - car le camping est minuscule !

Bend

Le jour réservé collant bien avec notre arrivée à Bend, on en profite ! Et avant même d'arriver au camping, on a pris soin d'étoffer l'équipement du camping-car avec des accessoires qui nous avaient cruellement manqué il y a deux ans au même endroit...

Bend

Parce que le thème unique du Tumalo State Park, c'est une portion ludique de la Tumalo Creek avec juste ce qu'il faut de profondeur et de débit pour se marrer en bouée gonflable, sans que ça devienne kamikaze...
La partie exploitable est assez étendue, un sentier permettant de remonter le long de la rivière.

Bend

Bend

On a quand même prévu une sangle d'attache pour la bouée de Mini-Lapinette, voyant déjà venir le coup où elle aurait finit coincée dans la végétation le long de la berge sans que l'on puisse s'arrêter pour l'en sortir, ou alors qu'elle fonce deux cent mètres devant nous...

Bend

Bend

La petite colline au-dessus du camping est toujours un spot de premier choix pour le coucher de soleil, avec le panorama sur les montagnes à l'ouest !

Bend

Cette fois-ci on fait moins les ours à rester en forêt plusieurs jours d'affilée comme lors de notre dernier séjour, et on passe davantage de temps le soir en centre-ville.
Parce qu'il est particulièrement sympa, au bord de la Deschutes River...

Bend

Et parce que Bend compte une bonne vingtaine de brasseries artisanales, qui sont devenues un véritable atout touristique pour la ville.
Il existe un passeport à faire tamponner dans chacune, des virées organisées tous les soirs, et d'une manière générale ce sont des lieux de sortie archi-populaires, aussi bien en famille qu'entre potes.

En plein centre-ville il y a la Deschutes Brewery, la plus connue et dont on retrouve les bières dans toute les états de l'Ouest, et la Bend Brewing Company (alias BBC).

Bend

Concrètement une brasserie artisanale à Bend c'est à peu près toujours le même modèle : un vaste pub avec sa gamme de production locale, des plats simples où le burger est roi, et pour la plupart un grand espace extérieur avec tables, jeux...
Les tarifs restent très corrects, la pint étant généralement aux alentours de 5$ (auquel il faut ajouter le dollar pour le tip).

Bend

Bend Brewing Co. a nos faveurs, pour l'ambiance - Miguel si tu nous lis - et parce que les gamins vivent leur vie en laissant les parents apprécier tranquillement les différentes bières de la maison.

Bend

Ce concept est génial, mais bon il y a toujours un risque à laisser un enfant sans surveillance...

Bend

Même en été et même après quelques litres de bière, à l'altitude de Bend les fins de soirées peuvent être assez fraîches.
Mais dans ce monde merveilleux des brasseries artisanales, il y a des braseros à disposition !

Bend

Côté découvertes, on ne connaissait pas du tout le secteur au sud de Bend. À commencer par les lava lands, des paysages tellement lunaires que la NASA y entrainait ses astronautes pour les missions spatiales vers... la Lune.
Plusieurs centaines de kilomètres carrés de roches basaltiques, issues de coulées de lave solidifiée.

Bend

Le volcan à l'origine de ce flux gigantesque de lave en fusion il y a environ 7000 ans, c'est la pourtant modeste Lava Butte.
À une période où ça devait être vraiment le bazar dans toute la région, puisque l'explosion du Mazama ayant formé le Crater Lake d'où l'on vient, c'est de la même époque.

Une petite route qui s'enroule en escargot autour du cône volcanique permet d'atteindre le sommet, en navette gérée uniquement par le visitor center des Lava Lands (dépendant de la Deschutes National Forest, donc géré fédéralement, donc pour lequel le pass annuel America The Beautiful est valable et exonère des 5$ d'accès par véhicule).

Bend

Le cratère, avec Mount Bachelor et les Three Sisters dans le lointain. La vue porte même jusqu'au Mount Hood vers le nord, mais un peu trop brumeux ce jour-là pour être pris en photo.

Bend

Lava River Cave ne se trouve pas très loin de Lava Butte, et c'est un point d'intérêt assez atypique : le flot de lave issu d'un volcan voisin s'est solidifié en surface alors qu'en-dessous la lave continuait de s'écouler en suivant la pente, puis l'éruption s'est arrêtée et la lave restante a fini de s'évacuer du « tuyau ».

Il en reste un tunnel long de plusieurs kilomètres, qui doit bien faire une dizaine de mètres de diamètre la plupart du temps. Un trou dans le plafond permet d'y pénétrer, et une section d'environ 1500m est accessible au public (un bouchon de sable finit par bloquer la progression).
Comme la Lava Butte, le lieu est géré fédéralement au sein de la Deschutes NF, il faut simplement avoir sa propre lampe ou en louer une pour explorer la canalisation par soi-même. Et un pull, la température n'y dépassant jamais les 10°C.

Bend

Baptême de spéléo pour Mini-Lapinette, visiblement pas trop marquée génétiquement par la phobie maternelle envers les cavités souterraines !

Bend

Une autre journée (il en faut une complète depuis Bend) on est partis explorer la Newberry Caldera.
En prenant la highway depuis Bend vers le sud, un peu avant la ville de La Pine qui nous a bien fait marrer, une petite route s'enfonce vers l'est et il pourrait sembler vers nulle part. Pourtant tout au bout elle débouche dans le cratère immense d'un ancien volcan, occupé dorénavant par deux lacs : Paulina Lake et le plus petit et plus éloigné East Lake.

La rivière qui en découle sort de la caldeira et crée les Paulina Falls, une double cascade très facilement accessible depuis la route...

Bend

Le point culminant du cratère, c'est le Paulina Peak qui affiche 2400m d'altitude. Il peut se grimper en véhicule (4x4 plutôt que camping-car...) par une piste en gravier.
Le sommet du Paulina Peak peut aussi et surtout s'atteindre en rando depuis le fond de la caldeira, par un sentier qui serpente dans les pins. Et notamment en s'approchant des crètes, au milieu des whitebark pines, des conifères atypiques au bois très clair malheureusement en voie de disparition.

Bend

C'est une bonne grimpette de 500 mètres de dénivelé, mais avec un panorama sensationnel qui se découvre au fur et à mesure de la montée, sur la coulée de lave impressionnante au milieu du cratère et jusqu'aux volcans de la chaîne des Cascades au loin...

Bend

Bend

Bend

The Big Obsidian Flow, la coulée de lave imposante dans le cratère, est assez récente et date « seulement » d'un millier d'années. Elle est assez facile d'accès.
Sa particularité est comme son nom l'indique d'avoir produit de grandes quantités d'obsidienne, une roche volcanique rare à l'apparence vitrifiée. Les gros blocs comme les petits fragments sont très spectaculaires, mais il est strictement interdit d'en ramener avec soi. Strictement...

Bend

Au camping de Tumalo (où l'on a miraculeusement réussi à mendier une nuit supplémentaire à la ranger) c'est le brainstorming des grands jours : on se sent bien à Bend, mais si on se secoue pas on va y rester deux semaines et la virée au Canada passera encore une fois à la trappe.

Alors on acte de rester jusqu'au 4 juillet inclus, pour profiter des festivités de l'Independence Day à Bend. Et le lendemain on se lancera sur une traite de plus de 1000 kilomètres jusqu'aux Rocheuses Canadiennes...

Bend

Planning qui nous permet d'aller vadrouiller du côté des Tumalo Falls, en remontant la route finissant en piste qui longe la rivière.
Le parking au bout étant minuscule, ça s'est avéré un peu compliqué avec le camping-car à cause de la popularité du lieu, la cascade étant réellement magnifique et simple d'accès.

Bend

Pour se glisser juste en-dessous de la chute d'eau, il faut quand même dénicher un petit sentier de chèvres le long de la paroi rocheuse...

Bend

Bend

Bend

Un petit coin bucolique en amont de la cascade !

Bend

Dernier secteur où l'on a vadrouillé lors de notre séjour à Bend : les Cascade Lakes, au pied des montagnes à environ 45 minutes de route de Bend.
On connaissait déjà Elk Lake où l'on avait fait du canoë et profité d'un camping très tranquille au bord de l'eau.

Cette fois-ci, direction le Sparks Lake.

Bend

Coin semble-t-il réputé pour le stand up paddle, au pied de la South Sister...

Bend

Côté rando, on aurait pu repartir pour les Green Lakes d'autant que les montagnes paraissent nettement moins enneigées qu'il y a deux ans, lorsque l'on avait quand même galéré en altitude.
On a finalement fait beaucoup plus modeste : le Todd Lake, lui aussi dans la réserve de la Three Sisters Wilderness, mais sans aucun dénivelé.

Bend

N'étant pas en ville ce jour-là, on a loupé les parades et la ferveur patriotique du 4 juillet.
Revenus à Bend en soirée, on s'est cherché un spot pour le Fireworks tiré tous les ans de la Pilot Butte, une colline à l'est. Sur un plan de la ville, le Juniper Park nous semblait pas mal situé avec un grand parking pour le camping-car.

Bon choix, malgré quelques frayeurs avec les gosses qui balançaient leurs fusées à quelques mètres à peine de notre moteur...

Bend

Bend

Dormir en ville ne sera pas possible !

Bend

On s'éloigne donc dans les forêts de pins, pour une dernière nuit dans les environs.... car le Canada nous attend !

 

 
  liens utiles

Visit Bend
Tumalo
Beer me Bend !
Deschutes NF - Cascade Lakes Area