Lapinous On Road Menu
Arches

Arches

Voyages > Ouest Américain > Arches

Arches National Park figure classiquement en tête des must-do de l'Ouest américain, aux côtés du Grand Canyon ou de Monument Valley.
Par conséquent il nous faisait un peu peur en terme de fréquentation, d'autant que le parc n'est pas suffisamment étendu pour répartir la foule, et que la plupart de ses points d'intérêt sont faciles d'accès.

Mais la curiosité suscitée par les « 2000 arches » et le labyrinthe de Fiery Furnace qu'englobe le parc a pris le dessus, et on se disait que l'on arriverait bien à semer la foule tôt le matin ou tard le soir !

Arches

Rien à espérer en tout cas pour le camping dans le parc en dernière minute, tous les emplacements étant réservables à l'avance, c'est archi-complet.
Le plan B : des campings gérés par le BLM le long de la Hwy 128 qui part de Moab. Il y en a plusieurs espacés les uns des autres de quelques kilomètres, et logiquement ils sont de moins en moins remplis au fur et à mesure que l'on s'éloigne de Moab : le premier est complet mais on déniche un site dans le second en y arrivant en milieu de journée.

Arches

Inconvénients : ces 12 campings sont situés en bordure de route et donc assez bruyants en journée, en plus d'être chers à 20$ la nuit et sans aucun point d'eau.
Avantage : ils sont également en bordure immédiate du Colorado et en fond de vallée, plutôt agréable pour la fraîcheur... en été !

Arches

Le passage par le visitor center d'Arches nous permet d'y voir un peu plus clair : pour Fiery Furnace c'est non, l'accès à ce dédale de parois rocheuses est limité et il faut réserver son permis plusieurs jours à l'avance, en ayant subi un briefing d'orientation préalable.

Du coup on organise notre visite du parc d'Arches sur 24 heures, pas davantage : une première virée en fin d'après-midi pour les points d'intérêt pas trop éloignés de l'entrée, et de bonne heure le lendemain la plus grosse balade que l'on puisse trouver, Devils Garden tout au bout du parc.
Avec des crochets à droite et à gauche le long de la route du parc au retour, si l'on peut se garer...

Quelques kilomètres après l'entrée, le Balanced Rock annonce la couleur des formations rocheuses spectaculaires !

Arches

Et juste après, le premier aperçu d'une arche au loin (Turret Arch en l'occurrence) avec les La Sal Moutains en toile de fond...

Arches

Pour se rapprocher de cette arche et de ses voisines, il faut rejoindre la zone des « Windows », un peu à l'écart de la route principale du parc et desservie par une route secondaire de quelques kilomètres.
Deux sentiers partent du parking terminal, l'un d'eux mène sous Double Arch.

Arches

Massives et impressionnantes ! Et en fin de journée, peu de monde (fin octobre).

Arches

Il est possible de grimper dessous...

Arches

... pour une photo avec un encadrement naturel !

Arches

L'autre sentier mène dans le secteur des Windows : les jumelles North et South Windows dans la même paroi...

Arches

Arches

Et face à elles, Turret Arch.

Arches

C'est « the spot » pour le coucher de soleil !

Arches

Arches

Le jour suivant on file de bonne heure tout au bout de la route du parc, jusqu'à Devils Garden.
L'une des plus longues randos classiques que l'on puisse trouver à Arches, qui ne dépasse pourtant pas 2 à 3 heures de marche (mais en été avec la chaleur, ça doit être rude), et qui mène à une dizaine d'arches spectaculaires taillées dans des plis de roches parallèles les uns aux autres (sandstone fins).

Arches

Landscape Arch, peut-être la plus célèbre et facile d'accès, attire la plus grande partie des visiteurs et marque le terminus de leur balade, mais tôt le matin il n'y a de toute façon pas foule...

Il n'est pas possible de s'approcher sous l'arche, un gros morceau de la moitié droite s'étant effondré dans les années 1990 et le reste étant désormais considéré en sursis... en d'autres termes Landscape Arch apparaît susceptible de s'écrouler un jour ou l'autre sans prévenir.

Arches

Autre avantage de ce timing matinal : Landscape Arch s'observant depuis le point de vue en regardant vers l'ouest, on a le soleil dans le dos en début de journée et la luminosité est favorable.

Arches

La suite du parcours était pour nous très peu fréquentée, voire même sans personne.
Les quelques passages sur des arêtes assez larges, mais malgré tout peu recommandables si l'on est fortement sensible au vertige, freinant une partie des randonneurs.

Arches

Tout au bout de la rando, une arche très photogénique, pour nous la plus belle de toutes : Double O Arch.

Arches

En se faufilant à travers l'ouverture du bas, on peut ensuite grimper de l'autre côté pour prendre un peu de recul.
On découvre alors une formidable fenêtre naturelle sur le désert formée par l'arche supérieure !

Arches

Arches

Le parcours passe également par Navajo Arch, Tunnel Arch, Pine Tree Arch...

Arches

En reprenant le camping-car pour revenir tranquillement vers l'entrée du parc (en sens inverse du monde qui afflue au fur et à mesure de la journée sur les parkings, timing au poil !), arrêt rapide à Sand Dune Arch cachée dans un mini-canyon rempli de sable rose.

Arches

Dernier cas à considérer : Delicate Arch, la star du parc.

Arches

Deux heures de marche en plein soleil et à la queue leu leu pour l'atteindre, qui ne nous font pas rêver.
On opte pour une alternative : depuis un point de vue dans la vallée, on grimpe à travers champ jusqu'au bord d'un plateau qui fait face à l'arche, de l'autre côté d'un profond canyon.

La vue est belle (la photo du dessus est prise au télé-objectif depuis cet endroit) et surtout nous sommes absolument seuls.

Arches

Mais ces « ruses » pour contourner la foule qui visite Arches chaque jour, et toute l'année, nous fatiguent.
Par ailleurs le tour du parc se fait finalement assez vite, sauf à disposer d'un véhicule tout-terrain et partir à l'aventure sur les quelques pistes qui sillonnent des secteurs plus isolés d'Arches.

Arches reste un parc à voir, mais ne nous correspond pas suffisamment pour que l'on y passe plusieurs jours, pas davantage que la ville de Moab.
Au contraire de Canyonlands, son voisin d'en face duquel on aura beaucoup de mal à repartir...

 

 
  liens utiles

Arches National Park