http://lapinousonroad.com Menu
Trianon

Trianon

Une belle marche en montée régulière sur les premières pentes de la Montagne Pelée, au départ d'Ajoupa-Bouillon et à travers les cultures de christophines, avec la vue sur la côte Atlantique...

 

Le départ du sentier de Trianon, qui relie Ajoupa-Bouillon au parking de la Montagne Pelée, se trouve à l'entrée des Gorges de la Falaise (bien indiquées une fois à Ajoupa-Bouillon). La découverte des gorges étant payante, le site est clotûré avec un grand parking gravillonné qui fait face au carbet d'accueil et au restaurant « La Cascade » à côté.
Il faut se garer là, et suivre le chemin de terre qui part au fond.

Trianon

Toute la rando est en pente très régulière (sauf un petit raidillon sur la fin juste avant de retrouver la route de la Montagne Pelée).
Le premier tiers du parcours grimpe sous un tunnel de végétation tropicale avec des balisiers, des fougères arborescentes...

Trianon

Trianon

Quelques plantations de christophines apparaissent au fil de la montée, à beaucoup plus petite échelle que les cultures que l'on trouve plus haut...

Trianon

Ainsi que des champs de dachine, l'équivalent antillais du taro. C'est un tubercule très consommé aux Antilles dont l'apparence est assez proche du céleri-rave, à la peau marron (urticante) et à la chair blanche très compacte.

Trianon

Un zandoli... le petit lézard omniprésent aux Antilles dans les jardins, en forêt, et dans les proverbes créoles !

Trianon

Les grands champs de christophines de Trianon...
C'est une longue liane grimpante qui est cultivée sur des armatures solides : chaque courge pèse près d'un kilo... et il y en a des centaines !
Comme le dachine, la christophine se retrouve largement dans la cuisine créole, en gratin, en soupe, farcie...

Trianon

À la Réunion on l'appelle chayote !

Trianon

La vue sur l'Aileron, le contrefort de la Montagne Pelée par lequel passe l'itinéraire le plus court pour grimper jusqu'au cratère.
La Pelée elle-même est invisible, comme souvent dans les nuages qui montent de la côte Atlantique sur la droite.

Trianon

Sur la fin il faut faire un minimum attention aux petits panneaux verts indiquant le chemin de randonnée, au milieu des multiples traces à travers les champs. Une série d'escaliers achève la montée, jusqu'à un carbet au bord de la route qui grimpe depuis Morne-Rouge...

Trianon

... jusqu'au « premier refuge », correspondant au parking de l'Aileron.
Il reste alors environ 500m à faire (avec un dénivelé de 50m supplémentaire) sur le bitume pour atteindre le parking qui marque le terminus de la route et le point de départ de la rando de la Montagne Pelée par l'Aileron

Trianon

Les nuages font du va-et-vient sur l'Aileron...

Trianon

Le premier refuge, au bout de la route.

Trianon

Le panorama : au premier plan avec son antenne le petit Morne Calebasse, plus loin sur la gauche le Morne Jacob, au centre le Piton Gelé, et dans le lointain les Pitons du Carbet pris dans les nuages...

Trianon

La vue sur la côte Nord Atlantique...

Trianon

Et la redescente sur Ajoupa-Bouillon !

Trianon