http://lapinousonroad.com Menu
Morne Césaire

Morne Césaire

Une belle rando assez facile en pleine forêt tropicale sur les hauteurs de Balata, peu connue et donc très tranquille, avec au bout une vue magnifique sur l'ensemble de la baie Fort-de-France...

 

Sur la route de la Trace en venant de Fort-de-France, après le jardin de Balata puis la bifurcation vers Absalon on passe devant l'arboretum de la Donis sur la droite, et quelques centaines de mètres plus loin il y a une route bitumée qui descend de la droite au niveau de quelques maisons (quartier Trou Robert). C'est avant l'hôpital psychiatrique de Colson.

Il faut prendre cette petite route étroite et se garer au bout (environ 500m plus loin), au niveau des constructions sur la gauche et de la petite esplanade d'où l'on a une vue d'ensemble pas si répandue sur les Pitons du Carbet !
De gauche à droite les pitons Lacroix (1196m), Dumauzé (1112m), de l'Alma (11107m) et Boucher (1069m) au fond. Le Morne Piquet (1159m) qui fait également partie du massif est caché derrière.

Morne Césaire

La rando part de là, le chemin à suivre est celui qui part tout droit (en fait c'est la « route » forestière qui prolonge la route d'accès, mais plus ou moins envahie par les herbes).
Après environ 100m il y a une barrière à contourner, puis la route (ou ce qu'il en reste) descend sous les fougères arborescentes.

Morne Césaire

Balisiers immenses, oiseaux de paradis géants... végétation impressionnante !

Morne Césaire

Dans le second virage en épingle à cheveux, des marches en rondins sur la droite marquent le début du sentier qui grimpe jusqu'au Morne Césaire.

Morne Césaire

Le chemin s'enfonce dans la jungle en descendant d'abord un peu, traverse quelques ruisseaux, puis attaque la montée.
La végétation tropicale est vraiment sympa (ça ressemble logiquement à celle de la boucle d'Absalon, pas très loin d'ici).

Morne Césaire

D'ailleurs on a scruté les grandes feuilles et les troncs d'arbre avec attention dans l'espoir de voir une mygale ici aussi, mais sans succès.
Pourtant il doit être possible d'en croiser une avec un peu de chance, une telle jungle étant leur habitat favori.

Morne Césaire

Le sentier finit sur la crête...

Morne Césaire

D'où l'on n'a que des vues sur l'île pas très dégagées à travers les arbres, c'est-à-dire soit un petit bout de côte Atlantique soit un morceau de piton du Carbet...
Il faut en fait dépasser le sommet de la crête et du Morne Césaire pour redescendre quelques dizaines de mètres sur le versant sud. Le chemin s'arrête brutalement dans une trouée de végétation qui permet de découvrir le panorama sur Fort-de-France...

Morne Césaire

Ce petit carré de pente dégagé n'est pas non plus immense, avec un groupe de randonneurs conséquent ça serait compliqué... Et même pour pique-niquer en petit comité ce n'est pas l'endroit idéal, dans les hautes herbes et sans terrain plat.
Donc on admire juste le paysage avant de faire demi-tour : la ville vue d'en haut, la baie de Fort-de-France, la presqu'île des Trois-Îlets et le Morne Larcher qui dépasse dans le lointain...

Morne Césaire