http://lapinousonroad.com Menu
Trace des Jésuites (par Deux Choux)

Trace des Jésuites (par Deux Choux)

Une rando dans la jungle humide du centre de l'île, qui a perdu de son intérêt avec la quasi impossibilité de positionner un véhicule à l'arrivée (la route D1 est coupée à la circulation à proximité du carrefour de Deux Choux, sur du long terme à cause d'un gigantesque glissement de terrain). Ce qui contraint à faire la Trace aller puis retour, ou à une longue boucle comme on le décrit ici. On peut également se contenter de descendre à la rivière du Lorrain puis de remonter par le même chemin...

Note 2017 : 9 ans après sa fermeture, la route D1 reliant Deux Choux à la commune du Gros-Morne est de nouveau praticable !

 

La Trace des Jésuites relie la Route de la Trace et la petite route entre Gros Morne et Fonds-Saint-Denis, fermée depuis plusieurs années entre Gros Morne et le carrefour de Deux Choux suite à un gigantesque glissement de terrain.
Du coup il est très compliqué d'avoir un véhicule au départ et un autre à l'arrivée, étant donné l'immense détour à faire par la côte Atlantique, Ajoupa-Bouillon et Morne-Rouge, pour rallier les deux par la route.

Trace des Jésuites (par Deux Choux)

Reste l'option de faire la rando aller puis retour (compter entre 5 et 6h de marche au total), ou celle que l'on vous propose faute de mieux en bouclant à pieds par l'ancienne route et en traversant le chantier au niveau du glissement de terrain, puis par un petit tronçon de la Route de la Trace pour revenir au départ.
Un panneau au départ de la rando indique que la traversée de l'éboulement est interdite, mais il y a un sentier à flanc de montagne qui permettra de passer la section d'une centaine de mètres qui s'est effondrée.

Trace des Jésuites (par Deux Choux)

Avant de descendre vers la rivière du Lorrain (environ 200m de dénivelé) le sentier prend un peu de hauteur au-dessus de la Route de la Trace qui va vers Morne-Rouge, et offre quelques points de vue : le Piton Gelé...

Trace des Jésuites (par Deux Choux)

Et la Montagne Pelée, quand elle n'est pas masquée par les nuages !

Trace des Jésuites (par Deux Choux)

La vallée de la rivière du Lorrain dans laquelle descend le sentier (glissant à cause de l'humidité de la forêt tropicale, mais bien équipé en marches)...

Trace des Jésuites (par Deux Choux)

En 45 minutes on atteint la rivière principale (après deux petits gués secondaires) qu'il faut traverser avec de l'eau aux mollets en temps normal.
Le débit peut devenir critique en cas de fortes pluies (mais il aurait fallu être dingue pour attaquer la rando trois quarts d'heure plus tôt s'il tombait des cordes) tout en sachant qu'il y a normalement un cable tendu en travers de la rivière pour aider à la franchir.

Trace des Jésuites (par Deux Choux)

Note 2016 : Un pont de singe a été construit pour traverser la rivière du Lorrain !

Trace des Jésuites (par Deux Choux)

Juste après l'avoir traversée il ne faut pas manquer un petit détour et de suivre la berge vers l'aval...

Trace des Jésuites (par Deux Choux)

Pour arriver au « Trou d'eau » : un bassin avec une petite plage, entouré par la végétation tropicale !

Trace des Jésuites (par Deux Choux)

Trace des Jésuites (par Deux Choux)

La remontée sur l'autre versant jusqu'à la petite route de Gros-Morne est plus longue (350m de dénivelé) et toujours dans la jungle épaisse du centre de l'île...

Trace des Jésuites (par Deux Choux)

Une fois en haut (1h30 de montée environ) pour faire la boucle complète il faut suivre la RD1 vers la droite sur 5 kilomètres jusqu'à retrouver la grande route de la Trace au niveau du lieu-dit Deux Choux.
Aux deux tiers de la RD1 le bitume s'arrête net et débouche sur quelques dizaines de mètres de vide : un pan de montagne entier est parti avec le glissement de terrain. Un sentier assez large a été aménagé à flanc de la pente pour rejoindre l'autre côté, au-dessus du chantier de reconstruction.
Au carrefour de Deux Choux il reste à descendre la route de la Trace sur deux kilomètres pour revenir au point de départ. Le bas-côté est assez large pour marcher, sauf dans le tunnel où il faut faire particulièrement attention aux éventuels véhicules...