http://lapinousonroad.com Menu
Morne Jacqueline

Morne Jacqueline

Une vue imbattable sur la baie de Petite Anse, au prix de quelques griffures et épines de cactus...

 

Le Morne Jacqueline, le petit pic qui culmine à un peu plus de 200m de haut au-dessus de la baie de Petite Anse, c'est court mais c'est compliqué ! D'ailleurs la toute première tentative d'atteindre le sommet s'était terminée par un échec.
Il n'y a pas vraiment de sentier sur le bas, il faut essayer de rejoindre « l'arête » en passant d'une trouée herbeuse à une autre. Ensuite c'est plus simple dans l'enchaînement de blocs rocheux qui forme la crête jusqu'au sommet.

Le tracé GPS très précis ci-dessus (redéssiné après la rando pour en faire disparaître les multiples cafouillages en cherchant un chemin) devrait aider, et pour se faire une idée sur une vue du Morne Jacqueline depuis le Morne Larcher la montée suit à peu près cet itinéraire...

Morne Jacqueline

Au village de Petite Anse, depuis le snack Chez Frédo il faut longer la rue du bord de mer puis suivre les petits panneaux « Dlo Ferré » (le bassin qui collecte les sources chaudes à flan de falaise à l'extrémité nord de la baie de Petite Anse) qui font un peu grimper dans les rues puis passer une barrière en bois, qui marque l'entrée dans une zone de broussailles et de pâturages pour le bétail.
Après une centaine de mètres le sentier débouche sur la première prairie à flan du morne.

Morne Jacqueline

Il faut alors quitter le sentier pour monter dans les herbes, jusqu'au coin en haut à droite du pré, où une ébauche de trace grimpe sous les arbustes.
C'est là que ça se complique, le but étant de trouver la prairie suivante qui se trouve plus haut. Disons qu'il faut essayer de monter au maximum dans les broussailles tout en tirant un peu vers la droite !

GPS, vue satellite, schéma dessiné à l'avance... ne pas lésiner sur les outils d'orientation ! À noter que l'on tombe à un moment sur un sentier bien marqué (avec de vieux barbelés couchés en contrebas) qui passe à flan de colline, vers la gauche comme vers la droite ce chemin n'aide pas à progresser vers le sommet et il est inutile de le suivre dans un sens comme dans l'autre.

Bref on doit normalement finir par déboucher sur une zone herbeuse très pentue qui marque le début de l'arête, avec déjà une belle vue sur le village...

Morne Jacqueline

À partir de là, c'est gagné pour la partie orientation. Un sentier assez visible débute tout en haut de la prairie, et suit l'arête du morne jusqu'au sommet (il reste environ un tiers d'ascension).
Par contre ça se complique un peu pour la progression, beaucoup de cactus et en particulier d'agaves géantes aux pointes acérées ! Attention aux yeux, il vaut mieux garder ses lunettes de soleil au cas où.

Morne Jacqueline

La vue qui se dégage progressivement, avec l'apparition du rocher du Diamant derrière le Morne Larcher...

Morne Jacqueline

Une dernière zone d'escalade dans les rochers...

Morne Jacqueline

Et on débouche sur la belle petite plateforme du sommet, et l'autre versant côté bourg des Anses d'Arlet (impossible de monter par là, la végétation est infranchissable) !

Morne Jacqueline

La récompense : une vue unique sur Petite Anse...

Morne Jacqueline

Et redescente par le même itinéraire, avec un peu de crapahutage !

Morne Jacqueline

Bien sûr, inenvisageable avec un porte-bébé sur le dos...